Super TrackDay
RETOUR

Pilotage sans... pilote !

Fruit de plusieurs années de recherche chez Audi, la conduite autonome ouvre un nouveau chapitre de l’histoire automobile. Pour la première fois, un concept car, l’Audi RS 7 Sportback piloted driving, effectuera un tour du circuit  d'Hockenheim (Allemagne) en conduite autonome.

Ce dimanche 19 Octobre 2014, lors de la finale du championnat DTM 2014, l’Audi RS 7 piloted driving évoluera seule sur la piste pour une démonstration de haut vol. Le concept-car, très proche de la version de série, effectuera un tour sur le circuit d’Hockenheim en conduite autonome avec une précision au millimètre et à une vitesse comparable à celle d’un pilote professionnel. Lors des essais non officiels, le "concept-car" avait réalisé un temps autour de deux minutes seulement et avait atteint une vitesse de 240 km/h, une "prédémonstration" du fort potentiel des futurs modèles Audi.

La conduite autopilotée est une idée ancrée depuis quelques années dans l’esprit des ingénieurs Audi. En 2009, première mondiale : des tests ont lieu sur le Lac Salé de Bonneville (USA) avec une Audi TTS qui atteint 209 km/h. En 2010, une autre Audi TTS est lancée sur le très célèbre tracé de Pikes Peak (USA). Grâce à son GPS qui lui permet de déterminer sa position à deux centimètres près, elle parcourt 19 km de lacets en 27 minutes, avec une vitesse maximale de 72 km/h. En 2012, c'est une autre Audi TTS qui boucle les 9 km du circuit de Thunderhill à Sacramento (USA) en moins de 2 minutes 30.

Nouvelle étape, plus concrète encore, en 2013, à Las Vegas (USA) : Audi est le premier constructeur à recevoir l’autorisation de tester des véhicules autonomes en conditions réelles de conduite, trafic encombré et stationnement notamment. La preuve est faite qu’à l’avenir, il sera possible de garer sa voiture à distance via sa clé ou son smartphone. Aujourd'hui, une étape de plus est franchie avec le concept Audi RS 7 piloted driving.

Au cœur du système se trouve la technologie zFAS.  Grâce à ses processeurs ultrarapides, cette unité qui tient dans le volume d’un ordinateur portable, contrôle toutes les fonctions. Douze capteurs à ultrasons analysent l’environnement, tandis qu'un radar situé à l'avant détecte les objets jusqu’à 250 m.

Des capteurs arrière surveillent la circulation. Au sommet du véhicule, des caméras fonctionnent de pair avec les capteurs à ultrasons, par exemple pour le stationnement autopiloté. Pour la première fois, un scanner laser analyse l’environnement jusqu’à 80 m, avec une très haute précision. Enfin, une caméra avant grand angle reconnaît piétons et marques au sol. Grâce à ces capteurs et au zFAS qui recueille et analyse les données, le véhicule sait exactement ce qui se passe autour de lui. La technologie est donc prête pour l'essai de dimanche et, dans un futur proche, pour la production en série.

Prochaine étape en vue si tout va "bien" à Hockenheim : un test grandeur nature pour un chrono en compétition avec Walter Röhrl dans l'enfer vert du Nürburgring avec ses...154 virages !

La vidéo de présentation est disponible ici : Audi RS7 Piloted Driving.

© 2018 - Super Trackday. Tous droits réservés. Photographie : Alexis Goure | Mentions légales | crédits | Contact | Partenaires