Super TrackDay > Circuits automobiles > MAGNY-COURS GP
MAGNY-COURS GP
INFOS
Close
MEILLEUR TEMPS
1'13''698 (F1 - F. Alonso)
  • Longueur : 4411 m
  • largeur : 10 à 18 m
  • Altitude : 224 m
  • FIA : oui
  • FFSA : Compétition
  • Niv. sonore : 100 dB
Cliquez et déplacez pour recadrer
Utilisez la molette pour zoomer
Légende
Close
PILOTAGE
  • Trajectoire optimum
Point de corde
PISTE
Vibreur / moquette
Protection
Bac à Gravier
Entrée Pitlane
Sortie Pitlane
Bosse
Creux
Partie glissante
  • 1
    GRANDE COURBE

    Courbe gauche très rapide et technique en bout de ligne droite des stands et qui comprend deux points de corde.

    Plusieurs points importants :
    - on ne voit pas le point de corde du premier gauche car la courbe est légèrement en descente
    - il est important de bien gérer sa vitesse avant et dans la courbe : s'il vous venait à l'idée de lâcher subitement l’accélérateur en pleine courbe, le train arrière de l'auto se retrouverait immédiatement délesté avec à la clé...un dangereux survirage !  
    - Le regard est par essence même prépondérant dans le pilotage automobile mais sur cette portion, il est essentiel de toujours regarder le plus loin possible pour gérer au mieux cet enchaînement.

    A la sortie de la ligne droite des stands, il faut rester très à droite sans pour autant mordre le gazon synthétique : la différence d'adhérence pourra déséquilibrer l'auto. Sur une piste humide ou détrempée le phénomène sera considérablement amplifié. Attention danger maximum !

    Le point de braquage coïncide avec la jonction de la pointe d'un triangle blanc au sol et la fin de la moquette de couleur verte située sur la droite à la sortie de la voie de service.

    En proto, les plus expérimentés passeront "soudé" grâce à l'aéro et une trajectoire sans "à-coup", les autres soulageront très légèrement l'accélération avant de plonger à la corde en gardant l'accélération jusqu'à l'entrée ''d'Estoril''.

    En GT, vouloir passer "soudé" relèverait d'une pure stupidité : on placera plutôt un léger freinage juste avant le point de braquage tant pour créer un point de ralentissement que pour engendrer un transfert de charge sur l'avant de l'auto et lui offrir une aide directionnelle.

    Au passage du premier point du corde débraquer largement en allant chercher le vibreur à l'extérieur.

    Dès que vous êtes à droite (en prenant la fin du vibreur droite comme point de repère), vous devez immédiatement replonger à gauche en visant au loin le second point de corde. N'hésitez pas à rouler sur le vibreur qui n'est dans ce cas précis que peint au sol : aucun risque de déséquilibrer l'auto en roulant dessus !

    Ne lâchez pas l'accélérateur et donnez un minimum d'angle au volant ! Le but est d'arriver dans Estoril sur une section de freinage la plus rectiligne possible : le freinage roues droites vous permettra de ne pas déséquilibrer l'auto.

  • 2
    ESTORIL

    La courbe d'Estoril est un virage en dévers très long et très rapide, l'objectif étant de maintenir une vitesse constante pour accélérer et sortir le plus vite possible.

    Note : le profil concave de la piste va provoquer une compression puis une détente des suspensions.

    Comme je vous le précisais précédemment, il est important de freiner "roues droites" avant de rentrer dans Estoril. Le point de freinage optimum se situe à l'entrée d'Estoril (au début de la bande verte sur la droite). On passera en 5 ou en 4.

    Le freinage sera rapide en prenant soin de bien gérer la projection de son regard. Il est également compliqué de bien manager sa vitesse de passage dans cet enchaînement. Au-delà de m'en rendre compte à chaque fois que je roule à Magny-Cours, cela m'a été confirmé par trois des meilleurs spécialistes de Magny-Cours en coaching compétition : David Zollinger, Vincent Capillaire et Christophe Tinseau...

    En terme de trajectoire pure,  je prends comme point de repère au sol la fin de la ligne blanche de sortie des stands coïncidant avec une ligne blanche qui tangente la piste avant de me laisser déporter vers l'extérieur (sans aller au-delà du deuxième tiers de la piste).

    On replonge ensuite vers l'intérieur de la courbe avec une progressivité de la prise de gaz tout en allant chercher du regard le point de corde difficile à apercevoir et situé à la fin de la moquette verte intérieure (voir dessin). Avec un débraquage anticipé, on sera déjà plein gaz avant le passage du point corde. On se laissera ensuite déporter sur l'extérieur gauche de la piste en prenant l'option de rouler sur le vibreur...

    S'agissant de la stratégie dans ce virage très technique d'Estoril il existe au moins deux variantes :
    1) Avec de l'aéro, un très bon grip et en proto certains pilotes pensant qu'il est inutile de se laisser aller vers l'extérieur d'Estoril après le point de freinage. Ils préfèreront revenir très rapidement à la corde et y rester jusqu'au point de corde.
    2) D'autres (comme moi) iront chercher l'extérieur comme je vous l'ai expliqué un peu plus haut...

    Votre façon de "négocier" la courbe d'Estoril conditionnera votre vitesse dans la ligne droite suivante qui monte légèrement.

  • 3
    LIGNE DROITE DU GOLF

    A la sortie d'Estoril, les presque 900 mètres de la ligne droite du Golf (légèrement infléchie vers le droite dans sa moitié) premettent de prendre beaucoup de vitesse.

    Ici la pédale de frein ne sert à rien ;-) mais le regard est prépondérant à l'approche d'Adélaïde.

  • 4
    ADELAÏDE

    Très gros freinage en ligne (attention au mur à gauche) à l'approche de l'épingle d'Adélaïde qui se passe en 1.

    On restera à l'extrême gauche de la piste en longeant le ''zebra'' présent jusqu'à la courbe.

    Note :
    - en cas de freinage trop long, le dégagement goudronné et le ''bac'' présents dans la continuité ne seront pas de trop.

    - la piste étant assez large à cet endroit, c'est souvent là que l'on observe en course les plus incroyables dépassements fonction des différentes stratégies de freinage.

    Le braquage est tardif avec une vitesse de volant rapide pour littéralement ''plonger'' ensuite vers le point de corde.

    Le passage du point de corde est réalisé à faible vitesse : celle-ci dépassera rarement les 40 à 50 km/h. Regarder tout de suite au loin en tournant la tête pour viser le prochain vibreur à gauche.

    Attention à la réaccélération ! Il faut absolument gérer son impatience dans cet enchaînement... L'absence de débraquage adapté se paye cash à cet endroit : sortie de piste assurée...

    On pourra rouler sur le vibreur à gauche au point se sortie.

    Note : attention à ne pas mordre le vibreur situé une centaine de mètres à droite après le point de sortie. Son relief est assez prononcé : au-delà du risque de déséquilibre (et donc de sortie de piste immédiate), vous pourriez significativement endommagé vos pneumatiques côté droit...

  • 5
    LIGNE DROITE VERS NURBURGRING

    On peut prendre le repère du vibreur à gauche de très loin.

    Bien rester à gauche de la piste en gardant l'accélération !

  • 6
    NURBURGRING

    Après un freinage très bref (ou un léger relâchement de gaz) et un passage en 5 (on ne descend généralement pas de rapport dans ce début d'enchaînement), la chicane du Nurburgring offre une vitesse de passage assez élevée où l'accélération est déterminante dès le passage du premier point de corde à droite.

    Le point de braquage à l'approche du premier droit de Nurburgring - plutôt serré - est primordial. En braquant trop tôt, on va vite être ralenti au prochain à gauche, en braquant trop tard, on va vite déséquilibrer l'auto pour rejoindre le point de corde suivant (sans parler d'un fort risque de souvirage).

    J'utilise personnellement un point de repère visible soit sur la gauche de la piste soit sur la droite.
    - sur la gauche : la seconde ligne blanche située dans le gazon à gauche (après le passage de la passerelle)
    - sur la droite : la fin du muret en béton (sensiblement en face de la seconde ligne blanche située de l'autre côté de la piste). 

    Après le point de braquage, l'enchaînement se fait sur un filet de gaz en ayant pour objectif d'être ''flat-out'' au passage du second point de corde.

    Le second virage de la chicane (à gauche) bénéfécie d'un angle très ouvert qui permet une accélération anticipée : ne pas s'en priver pour rejoindre rapidement l'extrême droite de la piste constituant le point de sortie.

    Note : on devra mettre les deux roues gauche sur ce vibreur pour garder la trajectoire la plus ''rectiligne'' possible.

     

  • 7
    180°

    Plusieurs choix possibles pour aborder le ''180'' de Magny-Cours : sportive, GT, ou proto...on observe de sensibles différences en fonction tant de l'aéro et des particularités de chaque auto que de la stratégie du pilote.

    Dans la trajectoire reproduite ici, on arrive en pleine accélération sur un point de braquage situé dans la fin du vibreur à droite pour aller chercher un point de corde avec le moins d'angle de braquage possible.

    Le point de freinage débute en général  au début de la moquette à droite. La manoeuvre est délicate car même avec un très léger angle de braquage, l'auto sera en appui avec un ''biais'' que l'on essaiera de réduire le plus possible jusqu'au premier point de corde.

    Passage du point de corde sur frein puis maintien d'un filet de gaz en enroulant sans aller trop loin dans la courbe. En général, on dépasse sensiblement la partie médiane de la piste avant de "plonger" vers le second point de corde.

    Dans cette configuration, on pourra réaccélérer un peu avant le second point de corde avec comme objectif premier de prendre le plus rapidement de la vitesse vers le Droit qui suit et qui se prend... à fond !

    Notes :
    - On peut monter sur le vibreur au passage du second point de corde.
    - A contrario, éviter de monter de monter sur le vibreur qui suit et dont le point de corde coïncide avec le point de sortie du 180. Porter le plus tôt possible son regard au loin en allant ensuite se positionner sur la gauche de la piste vers ''Imola''

     

  • 8
    IMOLA

    ''Imola'' est une chicane rapide tout comme celle du ''Nurburgring''.

    A l'issue de plus de 400 mètres d'accélération très fort freinage en ligne après le panneau ''100''.

    On redescend une vitesse avant de reprendre l'accélération pour la stabiliser entre le passage du premier vibreur et du second. Point commun pour chaque chicane : on montera les deux roues extérieures sur chaque vibreur pour donner le moins possible d'angle de braquage au volant.

    Long virage à gauche à la sortie au milieu duquel on se laissera déporter momentanément à l'extérieur (sans monter sur la moquette) avant de se repositionner à gauche de la piste et se préparer au virage du "Château d'Eau''.

     

     

  • 9
    CHÂTEAU D'EAU

    Freinage puis passage en 2 pour une première partie de virage assez serrée.

    Le point de corde est situé dans le milieu du vibreur.

    On réaccélère en débraquant large et en tangeantant le vibreur avant de traverser la piste et de se positionner à la droite de celle-ci - en accélération constante.

  • 10
    CHICANE

    Drôle de nom pour une "Chicane" qui n'en est plus une depuis les travaux de 2003.

    Pas plus de commentaire que celui de passer plein gaz dans cette longue courbe à gauche qui fait traverser la piste de droite à gauche.

  • 11
    COMPLEXE DU LYCÉE

    Gros freinage accentué par la descente depuis la courbe Gauche de la ''Chicane''. Passage en 2.

    Eviter de monter sur le vibreur au point de corde qui peut déstabiliser l'auto. Accélérer brièvement. Débraquer largement en sortie en montant sur le vibreur extérieur afin de bien se positionner pour la "Chicane" qui suit. Cette dernière est assez complexe car elle présente deux dévers.

    On pourra monter sur les deux vibreurs mais attention aux pertes d'adhérence : les obstacles sont proches !

PAROLES
D’EXPERTS
  • Benoît Treluyer

    Magny-Cours Grand  Prix est un excellent terrain d'entraînement ptant pour les pros que pour les amateurs.

    L'arrivée dans Estoril demande un solide travail d'anticipation et la partie comprise entre le début d'Adelaïde et la fin du 180 est un moment de pur plaisir tant le pilotage doit être aiguisé et... précis !

  • Jules Bianchi

    Magny-Cours est un circuit réputé qui offre une alternance de sections très rapides et de passages à la fois lents et extrêmement techniques. Le grip de la piste est très accrocheur : le plaisir de pilotage est décuplé...

  • Soheil Ayari

    Magny-Cours Grand-Prix est un circuit très intéressant "à rouler", particulièrement en course où les possibilités de dépassements sont nombreuses grâce à de gros freinages. J’aime beaucoup l’enchaînement de la grande courbe à gauche après les stands et l’entrée dans le droit d’Estoril.

    Les chicanes du Nürburgring et d’Imola demandent beaucoup de finesse et une vraie technique de pilotage.

    Il est sans nul doute le meilleur circuit français pour travailler  le réglage des suspensions de son auto.
     

  • David Zollinger

    Les pilotes du monde entier apprécient son tracé très technique allié à une sécurité conforme aux réglementations internationales les plus exigeantes.

    Comme les circuit Bugatti du Mans et Paul Ricard du Castellet, le circuit GP de Magny-Cours est très rapide et offre une très grande variété de virages, certains étant particulièrement piégeux...

  • Vincent Capillaire

    Magnifique circuit, très technique et rapide. Il y a plusieurs passages et enchaînements piégeux mais on se méfiera particulièrement de la gestion de trajectoire dans le droit qui suit le virage ''180'' ainsi que dans l'arrivée dans le complexe du lycée (decente prononcée).

Infos et points d'intérets autour du circuit

PARTAGEONS NOTRE PASSION DU PILOTAGE !

1 COMMENTAIRE
Skyludo • 03/06/2013 - 15h30
Évidemment très beau circuit,très rapide mieux avoir des chevaux sous le capot sous peine d'ennui dans la grande courbe rapide suivie de la ligne droite. Journée effectuée en megane rs 3 ( voir photo) au top pour ce circuit même si 50cv de plus aurait été parfait
ECRIRE UN COMMENTAIRE
© 2018 - Super Trackday. Tous droits réservés. Photographie : Alexis Goure | Mentions légales | crédits | Contact | Partenaires